Article parue dans le journal 20 Minutes le 01/03/2017

Article parue dans le journal Ouest France Ploërmel le 28/02/2017
28 février 2017
Article parue sur unidivers.fr le 28/02/2017
1 mars 2017

Rennes: Les superhéros volent au chevet des enfants malades

INITIATIVE L’association Haroz veut égayer le quotidien des enfants dans les hôpitaux…

Barnabé Crenn, ici déguisé en Batman attend avec impatience d’aller visiter les enfants malades.
Barnabé Crenn, ici déguisé en Batman attend avec impatience d’aller visiter les enfants malades. – Julien Mignot
Jérôme Gicquel

Les familles d’enfants malades recevront bientôt une aide précieuse dans leur combat quotidien. Dans quelques semaines, Batman, Superman ou la Reine des Neiges vont débarquer en chair et en os dans les hôpitaux pour apporter un peu de bonheur et de courage aux enfants malades. L’initiative est à mettre au crédit de l’association Haroz (héros en breton), présidée par Barnabé Crenn.

Fan inconditionnel de comics et de cinéma, il a voulu mettre sa passion au service d’une action solidaire. « On vient apporter un peu de rêve et d’imaginaire à ces enfants qui en ont bien besoin. Mais nous ne sommes pas des héros. Les vrais héros ce sont les personnels hospitaliers qui œuvrent au quotidien auprès de ces enfants », souligne ce jeune entrepreneur, tout excité à l’idée d’enfiler le costume de Batman dans les prochains jours.

Une cagnotte en ligne pour financer l’achat de costumes

« On ne porte pas juste qu’un costume. On a aussi prévu un scénario pour incarner vraiment le personnage », assure le président d’Haroz. Aidé par une équipe de 25 bénévoles, il a déjà pris contact avec les hôpitaux rennais et prévoit de faire voyager ses superhéros partout en Bretagne, et même dans le reste de la France. « On a déjà prévu d’ouvrir une antenne à Toulouse en juin », précise Barnabé Crenn.

>> A lire aussi : Comment des P’tits Doudous ont stoppé les pleurs des enfants à l’hôpital

Pour l’aider dans sa démarche, l’association Haroz a lancé une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi afin de financer l’achat de nouveaux costumes. « Chaque costume coûte entre 1.500 et 2.500 euros. On aimerait assez rapidement avoir ceux des Stormtroopers, des Tortues Ninja ou de La Belle et la Bête pour faire plaisir au plus grand nombre d’enfants ».

Source : http://www.20minutes.fr/rennes/2022339-20170301-rennes-superheros-volent-chevet-enfants-malades